Didier Mény,
lauréat 2014 du Prix Littéraire
du 2ème roman


L'association Lecture en Tête a décerné samedi 22 février son Prix Littéraire du 2ème roman, édition 2014, en présence du président du jury Sorj Chalandon et des membres du jury.

Le Prix a été attribué, par 6 voix contre 4, à Didier Mény pour À l'est de la nuit (L'Armançon) devant L'homme sans bagages d'Emmanuelle Pol.

Ce récit poétique écrit dans une langue exigeante, met en scène un berger dans le silence d'une montagne et ses deux fils : l'un issu de son sang, l'autre adopté. Didier Mény y développe un imaginaire qui revisite les codes actuels de la littérature et explore le lien filial au coeur de la nature.

Didier Mény est enseignant à Dijon. Après un court récit, Joséphine (L'escarbille, 2006), il publie en 2008 son premier roman, Tristan, pour lequel il est repéré par Lecture en Tête. Dans ce premier roman, Didier Mény nous parle d'un homme qui a perdu son enfant, qui, face à l'absence et au vide, essaie de comprendre.

Didier Mény a reçu son prix des mains du président du jury Sorj Chalandon lors du Festival du Premier Roman de Laval le dimanche 20 avril à 16 h 30 sous chapiteau place de la Trémoille. La remise du prix était suivie d'une conversation entre le lauréat et Sorj Chalandon, président du jury du Prix.



Ouest France
21 avril 2014


                                                                             ♦ ♦ ♦ ♦
 


Treize 2ème romans en lice :                                                                                                                                                                                                                                                  
- Moment d'un couple de Nelly ALARD (Gallimard)
- Au bonheur des voiles de Stéphane CHAUMET (Le seuil)
- Demain Berlin d'Oscar COOP-PHANE (Finitude)
- La biographie de Didier DESBRUGÈRES (Gaïa)
- Pour trois couronnes de François GARDE (Gallimard)
- La part du feu d'Hélène GESTERN (Arléa)
- Précipitation en milieu acide de Pierre LAMALATTIE (L'éditeur)
- À l'est de la nuit de Didier MÉNY (Armançon)
- L'homme sans bagages d'Emmanuelle POL (Finitude)
- L'étoile et la vieille de Michel ROSTAIN (Kero)
- Bel-Air de Lionel SALAÜN (Liana Levi)
- Moscou-PSG de Sophie SCHULZE (Léo Scheer)
- Ce sera ma vie parfaite de Camille de VILLENEUVE (Philippe Rey)